Focus métier : responsable logistique et douanes

En tant que responsable logistique et douanes, Isabelle est garante des formalités et agréments douaniers, mais aussi de la déclaration des marchandises de la société en douanes et du maintien de la certification OEA.

Voyons quel est son quotidien plus en détails.

Quel est ton poste ? En quoi consiste ton métier ? Quelles sont tes missions ?

Je suis Responsable logistique et douanes. En logistique, cela signifie que j’organise les expéditions et les réceptions des marchandises à l’international.

Plus précisément, mon travail consiste à gérer les déclarations douanières de nos marchandises à l’export, et également des marchandises de nos fournisseurs à l’import.

Je veille d’abord à ce que la réglementation fixée par les douanes soit respectée, mais je m’assure aussi qu’il s’agit bien de celle en vigueur : la documentation doit toujours être conforme à la réglementation.

Pour chaque export de marchandise, je prépare toute cette documentation qui est liée à l’international, comme les factures, les bons de transport, les déclarations douanières, les certificats d’origine, etc. Et ensuite je contrôle les marchandises au départ de notre site, je vérifie qu’elles soient conformes à ce qui va être facturé à nos clients.

Pour l’import, je m’assure des conformités de normes, des réglementations qui diffèrent de celles de l’export, je vérifie les taux des droits de douane, etc.

Dans les deux cas, connaître les conditions de vente à l’international (les incoterms) est incontournable.

L’analyse des besoins de l’entreprise et la veille font également partie de mes tâches. En effet, la mise en place, avec la Douane, des agréments les mieux adaptés à nos besoins permettent de faciliter les flux et d’améliorer la trésorerie de l’entreprise.

Autre point fort de notre PME : la certification OEA (Opérateur Economique Agréé) que nous avons obtenue en 2015. Elle est basée sur de nombreuses procédures de sûreté sécurité, c’est un véritable label de confiance avec l’Administration Douanière. Ce statut exige la rigueur à tous les niveaux de l’entreprise. Il permet de sécuriser la chaîne logistique internationale et de lutter contre la fraude et les attentats : l’objectif est bien de faciliter les échanges internationaux.

Ugigrip étant certifié OEA (Opérateur Economique Agréé), nous avons un vrai partenariat avec la Douane.

 

Quel est ton rôle pour la société ?

C’est un métier au cœur de l’entreprise : je suis en lien avec plusieurs métiers comme le commercial, les achats, la R&D et la comptabilité. Il est donc de mon rôle de communiquer et de tenir mes collègues informés des éventuels changements nécessaires aux déclarations de douane.

Avoir une telle ressource en interne permet à notre entreprise d’avoir une souplesse et la maîtrise de la gestion des formalités et procédures douanières.

 

Quelles sont les compétences à avoir pour ce métier ?

Faire ce métier demande d’être curieux pour réaliser la veille nécessaire aux mises à jour des documents et accords douaniers afin de respecter la réglementation.

L’anticipation est également maître mot, car elle permet d’éviter tout problème éventuel comme un blocage de la marchandise en douanes à l’import par exemple. Anticiper permet aussi d’accompagner au mieux nos clients en vérifiant leurs conditions d’importation, leurs droits et taxes, etc.

Il est nécessaire d’être vraiment rigoureux·se et organisé·e pour suivre les mécanismes de contrôle et pour respecter la réglementation internationale sur le triptique : espèce, origine et valeur de chaque marchandise.

La vigilance est aussi un point essentiel dans ce métier, dès que l’on parle de réglementation et de conformité, tout doit être fait parfaitement, et on doit donc veiller à éviter toute anomalie éventuelle.

 

Qu’aimes-tu dans ton métier ?

J’ai toujours aimé la géographie, et je trouve intéressant de comprendre les législations, les mécanismes et les réglementations des autres pays. Ça me fait un peu voyager.

Ce que j’aime aussi, c’est de gérer une expédition de bout en bout, comme le ferait un chef de projet : je m’assure du bon déroulé de l’expédition dans sa totalité.