Les crampons : vrai ou faux ?

Les crampons : vrai ou faux ?

Vous avez déjà entendu dire que les pneus cloutés étaient bruyants ? Qu’ils endommageaient les routes ? Ou encore qu’ils étaient interdits ?

Nous vous proposons de faire le point sur quelques croyances que l’on peut entendre au sujet des crampons.

 

Les crampons sont bruyants

FAUX - Aujourd’hui, le pneu clouté est un pneu d’hiver. Il a une gomme tendre à basse température, et les sculptures (des bandes de roulement) sont plus marquées que celles des pneus été. Cela permet au crampon d’être logé au sein de la sculpture avec un dépassement d’1.2mm maximum (contre 3mm dans les années 1980). De ce fait, ils sont beaucoup moins bruyants, notamment lorsque l’automobiliste est à l’intérieur de son véhicule, espace fermé. Pour rappel, sachez que le pneu lui-même peut être bruyant.

 

Les crampons endommagent les routes

FAUX - Avant la législation de 1985 relative aux dispositifs antidérapants équipant les pneumatiques, les crampons étaient plus lourds, plus gros et plus longs : les pointes en carbure de tungstène dépassaient alors beaucoup plus, ce qui endommageait les routes. Et tout cela dans des pneus très épais à gomme dure : on n’avait donc pas des pneus cloutés confortables, sécurisés et silencieux comme ceux d’aujourd’hui.

Les crampons changent la conduite, qui n’est alors pas confortable

FAUX - Moins lourds que leurs prédécesseurs, les crampons d’environ 1,4g pour véhicule de tourisme (contre 4g dans le passé) permettent un confort de conduite qui ne diffère pas de la saison d’été.

 

Les crampons glissent sur route sèche

FAUX - Pour compléter les avantages listés ci-dessus, ajoutons que la construction d’un pneu clouté est conçue pour garantir sécurité et confort à l’automobiliste dans toutes conditions. En France, il y a aujourd’hui moins de crampons sur un pneu, ils ne sont par ailleurs pas sur la partie centrale de la bande de roulement, ce qui évite de glisser sur route sèche.

 

Les crampons n’apportent rien aux pneus hiver

FAUX - De manière générale, en France, les pneus hiver sont suffisants. Les pneus cramponnés sont une garantie de sécurité sur le verglas ou la neige tassée. Autre avantage, les pneus cloutés réduisent la distance de freinage sur route mouillée, enneigée ou verglacée.

Lors d’une manœuvre (freinage, démarrage, prise de virage) sans crampons, le véhicule glisse sur le verglas et la neige tassée. Cela est dû à l’échauffement du pneu sur le sol, ce qui fait fondre la neige et crée donc une pellicule d’eau. Il s’agit de l’aquaplaning, qui survient généralement dans les températures avoisinant les 0 degrés Celsius, comme c’est généralement le cas dans le climat français.

 

Les crampons tombent et abîment les pneus

VRAI et FAUX - Aujourd’hui, le couple pneu & crampon est bien pensé : le pneu clouté est généralement stocké sans être utilisé pendant un mois afin que la gomme épouse la forme du crampon et assure donc une prise optimum. Une période de rodage est ensuite nécessaire, sur environ 500 km, entre 70 & 90 km/h, sans manœuvre brusque. Le crampon peut potentiellement être éjecté si la conduite est brutale, et si les manœuvres douces ne sont pas respectées : démarrage, freinage, virages, etc.

Notre conseil : adoptez une conduite douce, chaque conducteur a sa responsabilité en termes de sécurité et de préservation du véhicule et des pneumatiques.

Les crampons sont conçus pour avoir une durée de vie identique à celle des pneus et garantir accroche et sécurité pendant toute leur utilisation : 30 000 à 50 000 km en moyenne selon les conditions d’utilisation du véhicule par l’automobiliste mais aussi selon la qualité du pneumatique.

 

La vitesse est limitée avec les crampons

VRAI - La vitesse maximale fixée par la législation française s’élève à 90km/h pour les véhicules dont le poids total autorisé en charge ne dépasse pas 3,5 tonnes, y compris sur autoroute. Cette mesure a été prise à une époque où un grand nombre d’automobilistes utilisaient les pneus cloutés, la préservation des routes était donc primordiale. Pour rappel, chaque type de pneu a une vitesse d’utilisation limitée : l’indice de vitesse est indiqué sur l’arrête du pneu.

 

Les crampons sont interdits en France

FAUX - La législation française autorise les pneus cloutés du samedi précédent le 11 novembre au dernier dimanche de mars l’année suivante (arrêté du 18 juillet 1985 relatif aux dispositifs antidérapants équipant les pneumatiques). Les conducteurs doivent par ailleurs accoler le macaron « pneu clouté » à l’arrière de leur véhicule.

 

Comme pour tous les produits, on trouve différents niveaux de qualité : vous aurez de meilleurs bénéfices en choisissant un bon pneumatique et de bons crampons.  Le premier gage de sécurité et d’efficacité reste toutefois la qualité de conduite de l’automobiliste.